Partie à 6 joueurs avec tactique, teutoniques et templiers

Le jeu culte des années 80 revient dans une nouvelle version entièrement remaniée !
Avatar de l’utilisateur
Maximilien
Advanced Member
Messages : 245
Inscription : Jeu 5 Juin 2014 08:57
Contact :

Partie à 6 joueurs avec tactique, teutoniques et templiers

Messagepar Maximilien » Jeu 29 Jan 2015 16:58

Oyez ! Oyez ! Laissez moi vous compter de nouvelles aventures du royaume de France.

Présentons d'abord les belligérants :

La famille de St Gérôme, dit les sangliers (Tifany)
La famille de Sigy, dit les licornes (Rémi)
La famille de St Androny, dits les aigles (Clémence)
La famille de Charolles, dit les dragons (Elodie)
La famille de Bourg, dit les lions (Savinien)
La Famille de Tournus, dit les dauphins (Maximilien)


Image

L'ouest du plateau est donc relativement peu occupé alors que l'est du plateau risque d'être beaucoup disputé.


Clémence : Je me place à St Androny afin que Maximilien, présent à Tournus, ne puisse pas m'empêcher d'ériger ma baronnie. J’aime me placer sur ce fief, facile à constituer.
Maximilien : Clémence se place sur le village voisin à mon château. Tifany n’étant pas loin, j’ai peur qu’une alliance féminine s’érige contre moi. Mon territoire risque d’être très restreint. Le meilleur choix pour le moment est donc de rejoindre l’ordre des templiers.


T1 :

L’aube se lève sur un royaume paisible. Des naissances sont à déclarer dans toutes les familles du royaume, sauf à St Androny et Bourg. On raconte que deux nouveaux ordres se sont formés. L’ordre des chevaliers teutoniques rejoint par Quentin et François. L'ordre des templiers avec Othon et Gauvin, qui se mettent rapidement à construire des commanderies.

Tifany : Les templiers me semblent être le meilleur choix grâce à leur commanderie (protection de la peste et des révoltes + revenus).

Les familles commencent à faire valoir leurs droits sur les villages qui les entourent. Seuls les dragons et les lions ne sont pas encore aptes à ériger un fief, du fait de leur grande superficie. L’année se termine en paix. Du moins en apparence.

Clémence : Je pense m’allier avec Tifany, elle pourrait être un bon parti.
Tifany : M’allier avec Clémence protégerait en partie ma frontière nord, la plus dangereuse. Maximilien a pris les villages de son fief, je dois assurer mes voix pour le vote de l’évêché 3.
Savinien : Isabelle est mon seul seigneur... J’ai sécurisé Villeneuve, pour éviter qu’Elodie ou Rémi viennent s’y installer.


Image

T2 :
La deuxième année est une année noire. En effet, la peste sévit sur l’évêché de St Gérôme mais ne fait aucun mort chez les nobles, seules les troupes sont touchées par le fléau.

Ambassade Elodie et Rémi : Un mariage entre nos deux familles est envisageable. Cela nous permettrait d’élire le Grand Maître des chevaliers teutoniques. Nos fiefs sont assez protégés et l’espace ne manque pas. Elodie a même une carte Cardinal pour Philippe.

Des naissances ont lieu dans toutes les familles, à l’exception des lions où Isabelle régit toujours seule.
Savinien : Des cartes Cardinal alors que je n’ai pas un seul homme !

Les armées se rassemblent, se déplacent mais tout cela ne débouche que sur une escarmouche à Pugnac . La famille des sangliers attaque les dauphins.
Rémi : Clémence et Tifany semblent bien s’entendre, Maximilien va morfler.

Une révolte a éclaté dans le camp mercenaire, ce qui fait que la famille sanglier ne sera soutenue plus que par 1 troupe de mercenaires. Mais l'armée était déjà conséquente et annihile facilement la troupe de sergent en faction.

Maximilien : J’ai préféré construire une commanderie et recruter des troupes plutôt qu’ériger mon fief, de peur que Clémence m’assiège. Résultat, Tifany m’a pris mon village.

Savinien : Tifany s’est installée à La Buissière. Mon fief va être difficile à constituer ! Je suis dans la mouise.

Image

T3

Le début de la troisième année voit les élections de nombreux évêques Charles pour l’évêché de Tournus et Lambert à St Gérôme. Phillipe obtient les titres d’évêque de Sigy et de Bourg. Il devient donc archevêque.
Des échanges diplomatiques ont lieu.

Clémence et Tifany : Nous échangeons des consentements dans l’idée d’une future alliance.
Maximilien : L’ambassade entre Tifany et Clémence m’inquiète beaucoup. Je profite de l’ambassade gratuite entre templiers pour démontrer à Tifany les bénéfices d’un mariage entre nos deux familles. Elle semble intéressée. Je suis soulagé.

Outre de nouveaux arrivant dans les familles, …
Savinien : Il ne reste plus que Mireille à piocher. Je n’ai pas envie d’une femme et je décide de ne prendre que des cartes événements. Je suis vraiment dans la mouise !
… cette année voit l’émergence de nombreux fiefs : Aliénor devient baronne de St Androny, Arthur, comte de Sigy et enfin Eric, comte de St Gérôme.

Des troupes se déplacent, mais le seul combat à déclarer est celui d’Isabelle de Bourg, chassant les troupes des sangliers du village de La Buissière.

Maximilien : Comme convenu, Tifany me rend le village de Pugnac. Je vais donc pouvoir ériger mon Fief.

Tifany : Je laisse Maximilien ériger son fief pour qu’il me fasse confiance et vote pour moi lors de l’élection du Grand Maître des templiers.

Image

T4 :

Nouvelle année. Un mariage est célébré : Blanche et Arthur unissent le destin des familles de Charolles et de Sigy.

Maximilien : Tifany n’a pas répondu aux avances de ma Guenièvre. Quelle malotrue ! Il n’y aura donc pas de Grand Maître des templiers !

L’ordre des chevaliers teutoniques procède à l’élection de François au poste de Grand Maître.

Image

Henri devient évêque de l’évêché 1 grâce à l’union des familles de Sigy, de Charolles et de Bourg. Philippe est nommé cardinal.
Une autre élection d’importance a lieu. En effet, deux seigneurs sont candidats au titre de Roi : Arthur, comte de Sigy et Eric, comte de St Gérôme. Grâce au soutien de la famille de St Androny, Eric accède au trône. Vive le Roi Eric s’exclament ses sujets ! Mais leur sincérité peut certainement être mise en doute…

Rémi : Puisque je n’ai pas réussi à être élu roi, il me faut désormais ériger un fief à St Paul. Mais la famine qui touche mon évêché ne m’y aide pas…

A peine au pouvoir, le Roi décide de lever la taille royale sur l’évêché de Blaye et accède à la demande d’Isabelle, des Lions. Celle-ci devient donc duchesse de Bourg

Elodie : Il faut mettre les bouchées doubles. Je dois constituer mon fief et attaquer Bourg pour obtenir le titre.

Aliénor, accompagnée de solides troupes, fait valoir ses droits sur le village de L’Epervier.

Image

Elodie : En échange d’une carte cardinal, je vais demander à Maximilien de contre-attaquer Clémence au nord.

Thierry rejoint avec quelques troupes la famille des Aigles dans leur cité de St Androny.

Maximilien : Pas sûr que la carte cardinal donnée par Elodie me soit utile mais affaiblir Clémence pourrait pousser Tifany à la laisser tomber…

Henri et son armé à Pugnac font prisonnier le templier Othon.

Image

Quant au nouveau comte Baudoin, il part à l’attaque de la ville de Mazille. Malheureusement pour lui il est fait prisonnier par les Aigles

Dernier mouvement notoire : Quentin prend St Médard à la famille des sangliers.

Image

T5 :

Tifany : L’alliance avec Clémence ne me sera pas utile car elle n’a qu’un PV et ne pourra que difficilement en obtenir un deuxième…

Le royaume est en effervescence en ce début de printemps : Le Roi Éric épouse Dame Guenièvre de la famille des Dauphins!

Clémence : Tifany est une enflure ! J’attaquerai donc Maximilien.

Dans la foulée, on apprend que Gauvin est nommé à la tête de l’ordre des templiers.

Maximilien : Tifany voulait que je vote pour Othon. Avec une carte assassinat toujours en jeu, je n’allais évidemment pas lui faire ce cadeau !

Ces événements vont provoquer énormément d’échanges diplomatiques dans tout le royaume.
Des tailles vont être collectées, des dîmes réclamées et même une peste va sévir sur l’évêché de Blaye (encore une fois sans mort pour la noblesse).

Image

Le royaume s’arme, les fiefs se fédèrent.
L’automne approche.
L’alliance des licornes et dragons cumule 1 comté, une baronnie et un duché et compte parmi ses membres le Grand Maître des Chevaliers Teutoniques. Elle talonne donc la famille royale des sangliers et des dauphins, possédant deux Comtés, le Roi et le Grand Maître des Templiers.
La guerre est inévitable !

Image

Thierry réussit à rejoindre Tournus avant que la comtesse Jeanne n’assiège la cité où se trouve retranchée toute la famille dauphin, chargée de la protection de leur jeune sœur, la Reine Guenièvre. Le Roi Éric, à St Gérôme, veille à la sûreté de sa cité et prie pour sa mie. Apprenant la nouvelle, Quentin rejoint Jeanne et participe au siège de la ville de Tournus.

Le reste du Royaume n’est pas épargné : Blanche fait prisonnière la baronne Aliénor, la duchesse Isabelle, rassemblant ses troupes, s’est lancée à l’assaut de Charolles, tuant le Grand Maître des Chevaliers Teutoniques et s’emparant du titre de Duchesse de Charolles.

Elodie : Je remercie mon mari qui n’a même pas pris la peine de venir me défendre avec ses troupes des Essarts…

Mais retournons à Tournus.
Image

Jeanne, se sentant élue de Dieu, est transcendée.

Image

De plus, Quentin a apporté les plans secrets de la cité de Tournus, leur permettant de se faufiler facilement à l'intérieur. Conscient du danger que représente Jeanne d’Arc, le cardinal Henri organise rapidement l’enlèvement de la belligérante.

Image

Les troupes de Quentin sont quant à elles écrasées et le seigneur teutonique tué.

Image

La famille royale a su imposer sa suprématie. Le royaume peut donc désormais connaître une ère de paix.

Tifany (2PV): 4 points de victoire avec Maximilien, ma stratégie a bien fonctionné, je suis contente !
Image

Maximilien (2PV) : J’ai beaucoup craint l’alliance Clémence et Tifany. Heureusement pour moi, Tifany a vu plus davantage à s’allier avec moi. Avec les cartes embuscade et assassinat en main, le dernier tour s’est bien déroulé.
Image

Rémi (2PV): J’aurais dû investir dès le départ dans les chevaliers teutoniques car ils ne m’ont servi à rien !
Clémence (1 PV): Je suis déçue de Tifany ! Mauvais choix d’alliance…
Savinien (2PV) : Le tirage n’était vraiment pas à mon avantage.
Elodie (0PV) : J’avais deux PV et me voilà sans rien ! Il faut se méfier de celui qui se plaint tout le temps !

Revenir vers « FIEF »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron